mercredi 23 mai 2018

Les ormes lisses (Ulmus laevis) du mont Royal



Les ormes lisses (Ulmus laevis) du mont Royal (c.1985-2015)


En fouillassant dans mes archives photos (non-numériques: diapos, négatifs N&B, négatifs couleurs, épreuves, etc.) je suis tombé sur la photo de 1984 ou 1985 présentée à gauche dans le montage ci-haut. J'avais donc photographié (sans le savoir...) les ormes lisses que Charles L'Heureux a trouvé il y a quelques années dans le parc Mont-Royal. À droite une photo des mêmes individus en 2015.

Les arbres ont grandi mais pas tant que ça en trente ans! L'orme lisse a bien une croissance plus lente que l'orme d'Amérique. À votre avis quel âge ont-ils donc? On peut croire qu'ils ont le même âge que ceux du parc Jeanne-Mance, tout juste en face, de l'autre côté de l'avenue du Parc.


Je crois avoir déjà montré cette photo: regardez-moi ces courtes branches (des croissances épicormiques) au feuillage faisant un manchon vert aux branches... 



Cette photo montre un des nombreux ormes lisses du parc Jeanne-Mance.


Cette photo montre un autre orme au parc Jeanne-Mance. Prise à quelques minutes de la précédente vous remarquez facilement que le feuillage n'est pas aussi développé? Comment expliquer cette différence phénologique? Ce n'est pas l'orme lisse... venez découvrir de quoi il s'agit!


Et voici un rappel du rendez-vous de samedi* à 14h00: détails ici.



*pour éventuelle cause météo défavorable (neige, ouragan, etc.) je devrai confirmer la veille ici, sur Twitter ou le Facebook Flora Urbana . Vous êtes prévenus!





mardi 22 mai 2018

Rapport arboricole: les chênes




J'ai fait une tournée des chênes qui fleurissent ces temps-ci. Ci-haut: le chêne des marais (Quercus palustris, pin oak).



Voici le chêne rouge (Quercus rubra, red oak).



Le chêne à gros fruit (Quercus macrocarpa, burr oak). 



Sur le pétiole de nombreuses feuilles d'un chêne à gros fruit sauvageon j'ai trouvé ces galles de Andricus quercuspetiolicola, une guêpes à galles (Cynipidae). Sur le pétiole et pas ailleurs! Une spécialisation extrême.



Une planche faite il y a quelques années: le chêne à gros fruit.



Un rare chêne bicolore (Quercus bicolor, swamp white oak). Sur un trottoir en ville il semble pourtant bien se débrouiller... je dis pas sur un boulevard chaud et bruyant mais une rue de quartier plus tranquille de voitures... On ne le plante néanmoins pas assez souvent mais il ne manque quand même pas de rues plus ou moins tranquilles, ou de parcs! 




Et en terminant: le chêne pédonculé (Quercus robur, European oak). Cette espèce européenne communément plantée ne présentait aucune inflorescence cette année. Je sais que les arbres connaissent de bonnes ou moins bonnes années de fruits mais des années sans floraison? L'arbre avait un feuillage dense, bien développé, beaucoup plus hâtivement que les autres espèces indigènes de la région (au sens large: le chêne des marais provient d'un peu plus au sud...).

Maintenant: qui peut me donner une vrai, solide, raison pour laquelle on ne plante pas le chêne blanc? Je veux dire: même dans les parcs? Avec, vous savez, un effort approprié? On en fait pour des balançoires musicales et autres patentes tout aussi intéressantes...

Non pas de chêne blanc dans les environs. J'habite pourtant entre deux grands parcs: La Fontaine et Jeanne-Mance... Je devrai donc prendre l'avion et aller jusqu'à Westmount pour le photographier. Je préférerais vraiment le trouver à quelques coins de rues, comme toutes les autres espèces réunies ici... 

...moi aussi j'ai une spécialisation extrême!






dimanche 20 mai 2018

Rapports arboricoles




Deux photos du saule hybride Salix x meyeriana en belle floraison. 



L'arbre a de curieuses inflorescences mâles (staminées) bifides. Certaines étaient même trifides. Phénomène qui m'était inconnu. Photos et infos par Claude Tremblay.



Sur un trottoir, un beau jeune tilleul avec ce feuillage vert à croquer!



Un frêne en pleine floraison. Le spectacle est plutôt discret mais l'arbre est en santé!



Enfin voici un gainier du Canada (Cercis canadensis) à la floraison des plus sucrées!  



Vous aimez de simples photos d'arbres? N'oubliez pas de télécharger mon livre Opéra Canopée? Cliquez sur votre option:


Un lien pour télécharger le livre gratuit: Opéra Canopée (iBooks)

Ou pour ceux qui n'ont pas d'appareils Apple voici une copie PDF



Bon dimanche ensoleillé!